Comment concilier performance et qualité des prestations dans les ESSMS ?

Le commissaire aux comptes : un professionnel qui doit s’adapter

Le commissaire aux comptes contribue à la sécurité et à la fiabilité de l’information financière. Au travers de l’expression de son opinion sur les comptes, permet d’entretenir des relations de confiance entre l’association et ses tiers financeurs. Pour y parvenir, il doit adapter sa démarche d’audit aux particularités sectorielles et aux mutations environnementales.

Des outils performants d’analyse de risques existent et permettent une analyse structurée pour le secteur marchand. Si ces outils s’avèrent être efficaces pour des entités non spécifiques, ils ne sont pas adaptés aux nombreuses particularités des associations gestionnaires d’établissements sociaux et médico-sociaux. En conséquence, au regard du poids économique du secteur, il a semblé opportun à Fabrice Raberin d’imaginer une méthodologie d’audit originale pour tenir compte des particularités des ESSMS.

Il propose un outil performant et pragmatique d’identification et de maîtrise des risques spécifiques au secteur. L’outil d’analyse se place au cœur de l’approche par les risques, c’est-à-dire sur le diagnostic des risques inhérents et des risques liés au contrôle.  Cet outil a été présenté au cours de l’atelier 4, (Mesurer la performance qualitative, quels outils ?).

Pour lire le diaporama de l’intervention de Fabrice Rabérin, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>