Comment concilier performance et qualité des prestations dans les ESSMS ?

De la RH à dimension… humaine

Dans son édition du mois d’octobre, le magazine TSA consacre un dossier spécial à la gestion des ressources humaines. Il y brosse, notamment, le portrait d’Edith-Laure Daré, responsable RH de l’association Afaser dont le directeur général, Gérard Zribi est annoncé à la conférence de notre colloque.  

Avec un effectif de plus de 550 salariés, l’association se targue de faire de la RH à dimension… humaine, justement. Il s’agit pour Edith-Laure Daré, en poste depuis cinq ans, de travailler non pas comme un pôle à part entière mais au service des directeurs des différents établissements gérés par l’association.

Chaque directeur peut donc faire état de ses besoins. Il intervient, de plus, dans l’élaboration du plan annuel de formation. Il lui reste ensuite à expliquer les actions qu’il pense nécessaire à mener. Edith-Laure s’occupe de tout le reste : choix des formations (plus ou moins théoriques), programmation. Elle est donc un soutien technique et un pivot. Position pas toujours simple à tenir d’un point de vue relationnel car Edith-Laure a amené dans son sillage de nouveaux outils et provoqué, une « remise en question »  des habitudes. « Pour eux, j’incarne le siège de l’association, explique la jeune femme dans TSA. Par ailleurs le fait, par exemple, de vouloir évaluer les personnels dans le cadre d’entretiens individuels professionnels revient, dans leur esprit, à émettre des jugements de valeur. »

Pour Gérard Zribi, de nouvelles habitudes seront prises avec Edith-Laure car « c’est le sens de l’histoire pour le secteur associatif que de se doter d’outils techniques de ce genre. Auparavant nos cadres généralistes assumaient les RH, la comptabilité, l’encadrement, etc. Désormais l’expertise technique exigée est si forte que ces profils polyvalents ne sont plus possibles. »

Mais l’expertise ne fait pas oublier le milieu auquel on s’adresse et Edith-Laure, en cinq ans, a mis en place des outils qualifiés d’ « hybrides », c’est-à-dire issus à la fois de ses études initiales en ressources humaines et de sa pratique du terrain associatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>