Comment concilier performance et qualité des prestations dans les ESSMS ?

Philippe Thévenin : de la mécanique à la direction d’ESAT

 » Le moment important professionnellement est sans doute la formalisation de mon projet  d’ESAT Hors Murs avec l’APAJH 69 en 2003 dont l’ouverture a eu lieu en octobre 2005″ , explique Philippe Thévenin, qui interviendra dans l’atelier 4 ( Mesurer la performance qualitative, quels outils ?). Un diplôme de mécanique générale en poche, il devient moniteur d’atelier dès 1981. Tout au long de sa carrière, un parcours de formations qualifiantes lui permet d’évoluer sur différents postes, devenant lui-même formateur. A l’institut du travail social puis au Greta sud Isère, en 1999. Il y intervient dans les domaines de la pédagogie, de la législation en matière de travail protégé et en pratiques professionnelles dans le cadre de la formation des moniteurs d’ateliers.

Philippe Thévenin a intégré le monde de l’entreprise adaptée en 1981 comme  moniteur d’atelier 2°classe, puis, comme éducateur technique spécialisé jusqu’en 1992. A la fin de cette année, il rentre comme chef de service des soutiens médico-sociaux au sein d’une ESAT de l’Apajh 38. Revenu sur Lyon, il est chef d’atelier jusqu’en 2005 de l’ESAT Henri-Castilla, où il gère 45 travailleurs IMC et une équipe pluridisciplinaire de treize personnes.  A l’automne 2005, il prend ses fonctions de directeur de l’ESAT Hors Murs, gérée par l’Apajh 69. Cette ESAT a un agrément pour 25 travailleurs handicapés, quel que soit le handicap et dispose d’une équipe de cinq personnes.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>